Motus et bouche ouverte

11 09 2008

pavot.jpgParadoxe, cela pourrait être le surnom de l’auteur, mais comme il n’est pas en peine d’en trouver un parmi tous les superlatifs et diminutifs qu’on lui a attribué, n’en rajoutons pas. Quoique…

C’est une espèce de Don Quichotte, anar et breton de cœur. Toujours à pester après les convenances, les attendus, les injustices, enfin tout ce qui énerve le plus généralement, comme tout un chacun gentilhomme.

Sauf que lui en fait toujours une affaire personnelle, on « l’attaque » littéralement.

Mais à l’inverse du natif réservé et circonspect qui rumine sa hargne sans en montrer la moindre trace, enfonçant le flegme anglois dans un doux euphémisme, lui, le latin, s’il aime cultiver son jardin et aussi y ruminer ses humeurs, tient le plus souvent à exploser en des diatribes matinées de jurons espagnols sonores et détonants. Invariablement il en assène les variantes à ceux qui ont l’étonnement d’être présent à l’heur de l’affront, le déshonneur apportés par la télé, les journaux … Il faut dire qu’en ce moment le choix ne manque pas.

Donc, de son affaire personnelle, il veut en porter témoignage à tous. 

… D’où ce blog, pour son plaisir et le nôtre. Car nous finissons par devenir un peu languissant, gagnés par une mélancolie introspective qui finit bien sûr par l’énerver deux fois plus. Ce n’est pas que nous ne pourfendrions pas avec la même vigueur ses moulins à vents de prédilection, mais nous ne pouvons suivre…

L’énergie nous manque, question de souffle sûrement.

Madre de dios…

Pilblues

 


Actions

Informations



Une réponse à “Motus et bouche ouverte”

  1. 13 09 2008
    lediazec (21:54:06) :

    Cela est le commentaire, l’opinion, le regard que ceux qui me connaissent ont sur moi. J’en suis flatté.
    Mais, entre nous, saches, en posant tes valises, qu’ici c’est table ouverte. Une habitude celtibère. Quel que soit le nombre d’invités, une place reste toujours libre pour accueillir comme il se doit le visiteur surprise. Pour celui qui raconte : les frontières, les chemins sinueux, l’envol des flamands roses ou la violence d’un acte qui va à l’encontre de la vie !
    Ce truc est à moi, mais il t’appartiens. Il est à toi, mais il nous revient !
    Bizarre ? Pas du tout, c’est une île !
    Pique un somme et raconte… raconte-nous une histoire.
    Un poème. Un témoignage. Une aventure. Une anecdote…

Laisser un commentaire




Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mon p'tit clan et mes passions
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres